Nous utilisons des cookies qui sont nécessaires pour vous offrir une bonne expérience de navigation. Nous utilisons également des cookies pour fournir des fonctionnalités de médias sociaux et analyser le trafic et les performances du site. En savoir plus sur votre confidentialité et comment gérer vos cookies.

Fabriquer une aire de jeux recyclée

TerraCycle s’est toujours demandé comment récompenser les écoles et associations qui participent aux programmes de recyclage. Un des projets les plus innovants que nous avons mis en place a été d’offrir à une école une aire de jeux fabriquée à partir de déchets recyclés. Ce type d'action démontre ce qui peut être fait quand l’ingéniosité et la bonne volonté s'associent. Nous sommes désormais capables d’utiliser des objets comme des tongs, des tubes de dentifrice ou des briques de jus de fruit pour les intégrer à la composition du plastique utilisée dans l’aire de jeux.

Plusieurs étapes sont nécessaires dans le développement de chacune d'entre elles en utilisant les déchets collectés via TerraCycle. Récemment, un de nos plus anciens partenaires nous a demandé s’il était possible de fabriquer une aire de jeux à partir de leurs emballages, tubes de dentifrice, brosses à dent et fils dentaires. Maintenant qu’une autre de ces aires de jeux a été fabriquée et installée avec succès, nous pouvons maintenant vous expliquer le déroulement du projet de A à Z.

  1. Vérification de la matière : Avant toute chose, TerraCycle se renseigne auprès des fournisseurs pour confirmer la compatibilité de certains types de plastique avec le moule utilisé pour fabriquer l’aire de jeux. Une fois que nous avons procédé à cette vérification et défini les coûts de mise en œuvre, TerraCycle est en mesure de commencer la fabrication de celles-ci, ainsi que d’autres installations de cette envergure, disponibles à la vente pour nos partenaires.
  2. Préparation de la matière : dès la commande reçue, TerraCycle expédie plusieurs milliers de kilos du déchet en question utilisé de notre lieu de stockage vers les installations de notre partenaire où la matière est triée manuellement. Cette étape permet de retirer tous les déchets non-conformes, que les écoles et associations ont malencontreusement incorporés à leur collecte.
  3. Traitement de la matière plastique : la matière est ensuite envoyée au centre de traitement où elle sera broyée, nettoyée et séchée. Cette étape permet d’enlever tout résidu organique de compote, café, saleté, crasse, etc., assurant la propreté de la matière avant d'être incorporée au moule en plastique. Cette étape permet surtout d’homogénéiser les déchets post-consommations en une matière broyée qui sera fondue et modelée.
  4. Transformer les déchets en bois : une fois la matière broyée et nettoyée, elle est expédiée vers une usine de production où le bois synthétique est fabriqué en vue d’en faire une aire de jeux. Le plastique broyé provenant des produits d’hygiène bucco-dentaire est ensuite extrudé en bois synthètique, composant principal de l’aire de jeux (sol, colonnes de soutien, rampes). Lorsque ce processus est complété, la solidité du matériau est testée, puis expédié vers le fabricant de l'aire de jeux. Les composants en bois synthétique sont découpés et assemblés de manière à s’adapter au reste des éléments, fabriqués à partir de bouteilles de lait.
  5. Assembler laire de jeux : l’aire de jeux est ensuite expédiée vers son destinataire où un groupe de volontaires l'installera sous la tutelle d’un représentant du fabricant.

Ce type de projet exige une bonne gestion au quotidien. Il n’est pas simple de fabriquer une aire de jeux avec des déchets d’hygiène bucco-dentaire, ou n’importe quel autre type de déchets post-consommations, mais le résultat vaut toujours les sourires que l’on observe le jour de l’installation. Après tout, nous avons tout de même crée un nouvel espace de jeu pour enfants avec des déchets destinés à l’enfouissement !