Nous utilisons des cookies qui sont nécessaires pour vous offrir une bonne expérience de navigation. Nous utilisons également des cookies pour fournir des fonctionnalités de médias sociaux et analyser le trafic et les performances du site. En savoir plus sur votre confidentialité et comment gérer vos cookies.

Portrait de...

Sandrine Guisgand et sa communauté Facebook

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Je m'appelle Sandrine Guisgand, je suis adjoint administratif, et maman d'un garçon de 12 ans.

Mon mari et moi gérons la brigade Tassimo du 62 sur notre temps libre, avec une équipe motivée de bénévoles, chacun gérant un point de collecte précis (5 points de collecte au total).

Nous sommes tous actifs dans le recyclage et la protection animale.

Pouvez-vous nous parler de votre communauté Facebook, celle mise en place pour la collecte des déchets TerraCycle ? (noms de pages, nombres de participants, type de déchets collectés, quantité collectée par an en kilos, dons reçus, types de participants…) ?

Nous participons aux programmes de recyclage Tassimo, des gourdes de compotes et Febreze dont vous trouverez les liens ci-dessous :

https://www.facebook.com/LaBrigadeTassimodu62/

https://www.facebook.com/groups/159842377559174/

https://www.facebook.com/groups/1761505657399561/

Nos dons annuels tous points de collecte confondues sont passés de 420 € en 2013, à plus de 1000 € en 2016.

Depuis la création de nos points de collecte Tassimo, nous avons évité l'enfouissement de plus de 10 tonnes de déchets !
 

Pour quelles villes ou régions avez-vous créé ces communautés sur Facebook ?

Nous recyclons dans le 62 principalement sur la Côte d'Opale Sud : de Berck-sur-mer jusqu'à Hesdin, Fruges, en passant par Montreuil-sur-mer.
 

Depuis combien de temps animez-vous ces communautés ?

Depuis 2013, Christèle et moi gérons la page de la Brigade Tassimo du 62, ainsi que "le répertoire des points de collecte Tassimo en France" qui aide les collecteurs à se mettre en relation (lien ci dessous) 

https://www.facebook.com/Répertoire-des-Brigades-Tassimo-en-France-537975196234661/

Marie-So gère le groupe des gourdes de compote depuis 2014 et Béatrice gère le groupe Febreze 62 depuis l'année dernière, un tout nouveau programme de recyclage qui débute.

Il y a évidemment beaucoup d'interactions entre les 3 programmes de recyclage.

Comment avez-vous fait pour mettre en place une telle communauté de collecteurs sur Facebook ? (Outils informatiques utilisés, ressources humaines nécessaires… ?)

Cela s'est fait progressivement avec du temps passé sur internet, avec des partages sur les groupes locaux, sur les pages de TerraCycle France et des marques partenaires.

Des flyers et des affiches ont été distribués dans les magasins participants. Les logiciels utilisés sont les outils basiques tels que Photofiltre et Office.

Les partages des amis et des personnes concernées ont aussi fait beaucoup !

Quelles sont les raisons qui vous ont amené à créer ces communautés Facebook pour la collecte TerraCycle ?

Rien de tel que les réseaux sociaux pour faire passer un message au plus grand nombre, à n'importe quelle heure, en ciblant les personnes intéressées.

Comment arrivez-vous à faire en sorte que de nouvelles personnes vous rejoignent et quels outils utilisez-vous pour motiver votre communauté en permanence ?

Très présentes sur les réseaux sociaux et dans les points de collecte, il est plaisant de partager nos aventures sur le recyclage et les bénéfices que nos actions peuvent générer sur le plan humain et associatif.

Des petits jeux et concours sont parfois mis en place, et le suivi des collectes et compteurs est régulièrement mis à jour.

Les documents disponibles sur le site de TerraCycle sont évidemment utilisés à bon escient et personnalisés.
 

Enfin, quels conseils donneriez-vous à nos lecteurs qui souhaitent, eux aussi, créer une communauté sur Facebook et donc collecter encore plus de déchets ?

Il faut de la motivation, une forte cohésion entre les membres, et de l'aide en ligne afin de se relayer et être réactif dans la communauté.

Afin de donner à tous l'envie de recycler, il est impératif de concilier la préservation de la planète avec une cause associative, nous sommes personnellement investis dans la protection animale.

Le refuge SPA Canche-Authie, qui bénéficie des dons générés par nos différentes collectes, est particulièrement actif dans le partage de notre action, tout comme les bénévoles et les employés qui y travaillent.