Nous utilisons des cookies qui sont nécessaires pour vous offrir une bonne expérience de navigation. Nous utilisons également des cookies pour fournir des fonctionnalités de médias sociaux et analyser le trafic et les performances du site. En savoir plus sur votre confidentialité et comment gérer vos cookies.

Portrait de l'école primaire de Bruailles

Edwige Frachet et son point de collecte publique Febreze

Bonjour Madame, pouvez-vous vous présenter ?

Edwidge Trachet, directrice d’une école d’environ 90 élèves répartis en 4 classes, à Bruailles en Saône et Loire. Je gère la collecte que mon prédécesseur a mis en place.

Depuis quand collectez-vous des déchets à l’école ?

Mon prédécesseur a commencé par mettre en place la collecte de piles pour sensibiliser les élèves au recyclage. Puis il a entendu parler des programmes TerraCycle et depuis 2013, il y participe.

A combien de programmes participez-vous ?

Désormais, l’école est inscrite à cinq programmes. Le tout dernier est le programme de recyclage Febreze, qui permet de recycler les désodorisants et les produits d'entretien ménagers. (Voir photo ci-dessous)

Quel type de point de collecte avez-vous ?

Comme l’école récolte une grande quantité de déchets, la mairie a accepté de prêter un local ouvert à tous. Il se situe juste à côté de l’école. Le matin, les élèves vont déposer les déchets qu’ils ont récupérés chez eux.

Vous avez donc un point de collecte publique. Comment faites-vous pour que les personnes extérieures viennent déposer leurs déchets ?

Pour faire parler de notre point de collecte, nous sommes allés dans des supermarchés à proximité et certains ont accepté de mettre nos affiches dans leurs rayons. Désormais, on envoie de plus en plus de cartons.

Les déchets que vous récoltez vous permettent de gagner des points TerraCycle convertibles en argent pour une association. A quelle association reversez-vous les dons ?

L’argent est reversé à la coopérative scolaire qui permet de financer les sorties scolaires.  Durant les sorties scolaires, on rappelle toujours aux élèves qu’il faut ramasser ses propres déchets et ne rien laisser derrière soi.

Une dernière remarque ?

Au-delà de récupérer de l’argent, c’est quelque chose d’important. On a l’impression d’être utile, c’est un plus.