En poursuivant la navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour des statistiques et des contenus liés à vos centres d’intérêt.

L'histoire TerraCycle

Jetez un oeil au parcours de TerraCycle à travers les années. De ses débuts dans les années 2000 à ses accomplissements et buts d'aujourd'hui, TerraCycle a toujours été une entreprise unique et intéressante à suivre.

2017

Des plages aux bouteilles

TerraCycle a été nommée lauréat du prix Momentum for Change Lighthouse des Nations Unies. Ce prix a récompensé son initiative avec Procter & Gamble et SUEZ pour créer la première bouteille de shampoing entièrement recyclable fabriquée à partir de plastique provenant des plages et des cours d'eau. TerraCycle a également reçu le prix Green/Sustainable Business Achievement 2017 décerné par la Chambre de Commerce des États-Unis. En Angleterre, TerraCycle et Right Guard ont créé des appareils de fitness extérieurs en aluminium recyclé. En Australie, TerraCycle et L'Oréal ont décerné leur première aire de jeux à partir de produits de beauté recyclés. Et enfin, TerraCycle a ouvert ses opérations en Corée du Sud.

2016

Suez et TerraCycle

TerraCycle a débuté l'année en formant en partenariat révolutionnaire avec Suez, qui a acheté 30% des parts de TerraCycle en France, au Royaume-Uni, en Suède, aux Pays-Bas et en Finlande. Aux Etats-Unis, TerraCycle a lancé le premier programme de recyclage au monde d'adhésifs et de produits d'étanchéité avec Henkel, ainsi que le premier programme de recyclage au monde pour les lentilles de contact (et leurs emballages) avec Bausch + Lomb. Toujours aux Etats-Unis, un unique programme de recyclage de siège auto pour bébé a également été lancé en partenariat avec la marque Target. Au niveau international, TerraCycle a ouvert un marché en Chine, où les bureaux se trouvent à Shanghai.

2015

Making garbage great

TerraCycle s’est associée à Univeler pour mettre en place des collectes de déodorants dans les magasins « Drogerie Markt » en Allemagne. Les déchets collectés ont été recyclés en vélos et offerts  à des enfants par l’intermédiaire d’œuvres caritatives. Le programme s’est développé avec succès dans plus de 1600 magasins « Drogerie Markt ».

Au Canada, l’initiative des Boîtes Zéro Déchet présentée en partenariat avec la marque « Staples » a été intronisée au « Hall of Fame » dans les catégories « produits et projets environnementaux ». En juillet, Make Garbage Great : Le guide familial de TerraCycle pour une vie  zéro déchet, le 3ème livre de Tom Szaky a été publié par Harper Design. Un mois plus tard, la seconde saison de Human Ressources, le show télévisé de TerraCycle a été diffusé sur Pivot, une chaîne de télévision américaine. Après avoir reçu des critiques très positives, Pivot a annoncé son intention de tourner une troisième saison au début de l’année 2016.

En savoir plus sur Make Garbage Great

2014

Le lancement des Boîtes Zéro Déchet

TerraCycle a lancé son nouveau programme de Boîtes Zéro Déchet, apportant ainsi une solution à tout type de déchets considérés jusqu'à présent comme non-recyclables. En quelques mois, Staples, Office Depot et Home Depot ont vendu via leurs sites internets respectifs des centaines de Boîtes Zéro Déchet pour tout recycler des capsules de café aux classeurs. TerraCycle continue également son expansion internationale avec son récent lancement au Japon, grâce à des partenariats permettant la collecte de mégots et de produits cosmétiques usagés. De plus, Progressive Waste Solutions, l'entreprise de gestion des déchets la plus importante du Canada a acheté 20% de TerraCycle Canada. TerraCycle a également signé avec la chaine américaine Pivot pour réaliser sa propre série télévisée appelée "Ressources Humaines" qui a été diffusée pour la première fois en août 2014. Depuis, Pivot a signé pour la réalisation d'une seconde saison en 2015.

Savoir plus de Ressources Humaines

2013

TerraCycle fête ses 10 ans!

En 2013, TerraCycle s'étend à l'Australie et la Nouvelle-Zélande passant ainsi le cap des 20 pays. A ce moment précis, TerraCycle mène plus de 100 programmes, collectant et recyclant tout type de déchets, des gants en plastique aux paquets de chips. Aux Etats-Unis, le programme de recyclage des mégots de cigarette a remporté de nombreux prix récompensant son caractère innovant. En novembre, TerraCycle a créé un partenariat avec Vancouver pour mettre en place le premier projet de collecte de mégots à l'échelle d'une ville entière. Landbell GmbH, une entreprise leader dans la gestion des déchets, a acquis 25% de TerraCycle Allemagne-Autriche-Suisse. Tom Szaky a été nominé parmi les Entrepreneurs Sociaux de l'Année par la fondation Schwab.

2012

Le Premier Programme Mondial De Collecte De Mégots De Cigarettes!

2012 a été la neuvième année consécutive de croissance pour TerraCycle ainsi que l’année où nous avons lancé le premier programme mondial de recyclage de l’un des déchets les plus jetés au monde : les mégots de cigarette ! Le premier programme a été lancé au Canada en mai, ensuite aux Etats-Unis. Avec l’aide de ses 40 millions de participants dans le monde, TerraCycle a atteint plus de 2,5 millions d’unités de déchets détournées des décharges ou de l’incinération. Nous avons aussi atteint plus de 6 millions de dollars donnés à des associations ou écoles. En 2012 TerraCycle à lancé plus de 14 nouveaux programmes de recyclage gratuit pour collecter tous types de produits depuis les tubes de déodorant aux capsules de café en passant par les mini biberons. Enfin, TerraCycle a de nouveau remporté plusieurs prix, le plus prestigieux étant le “UN Leader of Social Change Award”, une récompense dans le domaine de la RSE.

Regardez le documentaire SHFT

2011

Donne moi tes tongs je fais une aire de jeux

En 2011 TerraCycle a étendu ses opérations de manière significative avec le lancement de programmes en Norvège, Espagne, Allemagne, Irlande, Suisse, Danemark, Belgique et Hollande. Plus de 30 nouveaux programmes de collecte de déchets ont également été lancés au cours de la même année et le nombre d’employés est passé au dessus de la barre des 100. Enfin, grâce aux collectes de déchets, en 2011 TerraCycle a versé plus de 3 millions de dollars à des associations à but non lucratif à travers le monde. L’équipe de TerraCycle au Brasil a obtenu le record du monde de la plus grande sculpture faite à partir de matériel recyclé et figure maintenant dans le Livre Guinness des Records. 

Sur un plan plus virtuel, TerraCycle a lancé Trash Tycoon, le premier jeu en réseau sur le transcyclage et le recyclage de déchets difficiles à recycler. Enfin, en 2011, le fondateur et PDG de TerraCycle Tom Szaky est présent sur la liste « Forbes Impact 30 », qui nomme les entrepreneurs dont les entreprises adressent les plus gros problèmes actuels de la planète.

 

2010

De la Télévision à Time Square : TerraCycle décroche le Gros Lot

Au printemps 2010, Walmart inaugure le "TerraCycle Hot Spot", un superbe présentoir qui expose en même temps des produits de grande consommation et les produits TerraCycle faits à partir des emballages de ces produits. À peu près à la même période, TerraCycle ouvre son premier Pop-up Shop (un magasin éphémère) à New York pendant deux mois. Dès la mi-septembre, le programme de recyclage des Sachets de Jus de Fruits atteint une étape importante : avec plus de $1 million de fonds versés à des écoles et à des associations. TerraCycle a également rénové ses bureaux à la fin 2010 en créant un nouvel espace de travail pour accueillir de nouveaux employés.

2009

TerraCycle est une entreprise globale

Le programme des Brigades devient aussi beaucoup plus important avec plus de 25 nouveaux types de produits à collecter et le lancement de TerraCycle au Brasil, au Canada et au Royaume-Uni. En mars, Tom sort son premier livre, "Revolution in a bottle" ! Lors de la Journée de la Terre, une émission télévisée sur TerraCycle Garbage Moguls commence sur la chaîne National Geographic. Mi-2009, TerraCycle ouvre également sa première boutique à Princeton.

2008

Le "déchet sponsorisé" se developpe

En février 2008, la marque Capri Sun signe en tant que sponsor principal de la Brigade des Sachets de Jus de Fruits, le programme devient alors disponible à des milliers de participants supplémentaires. Bénéficiant toujours d'un énorme support de la part des médias, TerraCycle, en partenariat avec les supermarchés Target, lance une campagne de publicité d'un type complètement nouveau : sur la couverture d'un numéro de Newsweek dédié aux questions environnementales. La publicité contient des instructions expliquant comment réutiliser le magazine pour en faire une enveloppe avec un timbre prépayé imprimé sur l'envers de la couverture. Plus de 47 000 personnes répondent à l'appel ! Les sacs récoltés sont ensuite transcyclés pour faire des cabas : le premier cabas du monde fait à partir de sacs plastiques usagés est né. Grâce à de nombreuses nouvelles Brigades, Tom fait à nouveau la couverture d'un grand magazine : Brand Packaging le nomme meilleur Innovateur marketing de l'année 2008!

2007

Un nouveau concept est né: Le déchet sponsorisé

En 2007, TerraCycle augmente sa gamme de produits (9 au total) et vend désormais plusieurs versions concentrées de ses engrais à base de crotte de vers de terre, un engrais pour faire démarrer les germes et un terreau biodégradable. Dans le même temps, la Brigade des Bouteilles Usagées atteint les 5 000 participants. En août 2007, TerraCycle lance la Brigade des Sachets Jus de Fruits sponsorisée par Honest Tea. Le nouveau programme est conçu de manière à rémunérer les écoles en échange de leurs sachets de jus de fruits usagés. Aucune des deux entreprises ne sait vraiment si ça va marcher donc elles n'ouvrent qu'une centaine de places pour commencer. Moins de 24 heures plus tard, les 100 places sont prises ! En même temps, TerraCycle lance deux nouvelles Brigades, la Brigade des Yaourts et la Brigade des Barres Énergétiques, sponsorisées par Stonyfield Farm et par CLIF BAR.

2006

La petite entreprise la plus cool des Etats-Unis

En 2006, pour la première fois, les engrais TerraCycle sont disponibles sur l'ensemble du territoire américain dans les magasins Wal-Mart et The Home Depot. Au mois de juillet Tom et TerraCycle font la couverture de Inc. Magazine, la "bible" des jeunes entrepreneurs. Au cours de la même année, Tom est nommé meilleur PDG de moins de 30 ans aux États-Unis par un magazine national. À la fin de l'année, TerraCycle a vendu pour plus d'un million de dollars de crottes de vers liquéfiées contenues dans des bouteilles de soda usagées.

2005

Debout et ça roule!

Wal-Mart É-U était le premier détaillant qui nous a fait une commande nationale, suivi par The Home Depot É-U. La nourriture pour les plants TerraCycle est distribuée a plusieurs details en amerique du nord. L'engrais TerraCycle pour tous types de plantes est un tel succès que très rapidement TerraCycle doit diversifier sa gamme et produire des engrais spécialisés. Nous développons de nouveaux produits comme par exemple l'engrais pour Violettes Africaines ou celui pour Orchidées. La Brigade des Bouteilles Usagées est lancée pour nous aider les collecter afin de leur donner une seconde vie en tant que bouteille de fertilisant.

2004

Les premières années

TerraCycle commence à rouler l'an avec des ventes sérieuses à The Home Depot et Wal-Mart au Canada. Depuis que la compagnie continue de grandir, TerraCycle a demenager le bureaux de Princeton, NJ a une bureaux beaucoup plus grand a Trenton. Ce bureau est encore le GQ! En peu de temps, TerraCycle est devenu un 'Mecca' pour les taggers et les artistes de graffiti de partout. On estime le graffiti comme des rébuts. Mais la réponse des artistes urbains nous étonnait et ils ont transformé même l'extérieur même l'intérieur du batiment à un palais metropolitan.

2003

Qui a besoin d'1 million de Dollars et d'un diplome universitaire?

Puisque Tom passe plus de temps à développer sa compagnie au lieu d'aller en classe, il décide de prendre congé de Princeton pour se livrer à TerraCycle à temps plein. En avril 2003, Tom gagne le grand prix hautement prisé au Carrot Capital Business Plan Challenge, qui comprend 1 million de dollars en investissement. Par contre, les investisseurs veulent éloigner TerraCycle de sa mission respectueuse de l'environnement et se concentrer uniquement sur les mérites de l'engrais. Même s'il n'y avait que 500 dollars dans le compte de la compagnie, Tom a décliné leur offre afin de continuer à utiliser des déchets comme emballage!

Regardez le documentaire CBC au sujet de TerraCyle.

2002

Deux gars, des millions de vers et toute une dette

Tom vide son compte en banque et fait chauffer sa carte de crédit pour rassembler les 20 000 $ qui lui permettront d'acheter la machine qui servira à abriter les vers et à récupérer leurs excréments. Tom passe alors le plus clair de son temps à pelleter des tonnes de restes de table en décomposition à l'arrière de la cafétéria de Princeton. Épuisé, fauché et prêt à jeter l'éponge, Tom rencontre Suman Sinha, un investisseur qui signe un chèque à l'ordre du jeune entrepreneur et devient ainsi le premier à investir dans TerraCycle. Avec l'argent de Suman, Tom peut enfin louer ses premiers bureaux au 20, rue Nassau à Princeton.

2001

Quand un Homme rencontre un Ver

Étudiant de 19 ans en première année à l'Université de Princeton, Tom part à Montréal pour les vacances d'automne. Sur place, il est hébergé par des amis qui se débarrassent de leurs restes de table en les donnant à des vers rouges dans un bac de compostage. Ils utilisent l'engrais produit pour nourrir quelques plantes intérieures et les résultats sont impressionnants! À la recherche d'un plan pour participer au Concours de nouvelles idées d'entreprises de Princeton, Tom tenait enfin son idée: utiliser les vers pour se débarrasser des déchets organiques et produire un engrais super efficace en même temps!