Que deviennent les déchets ?

À la différence des recycleurs municipaux classiques, TerraCycle se concentre sur un large éventail de catégories de déchets qui ne sont en général pas recyclables au niveau local.

Notre processus commence au sein de notre équipe R&D qui est composée de scientifiques internes et de spécialistes en matières. Ils travaillent dans nos différents bureaux et collaborent avec des universités renommées afin d’analyser les matières et de déterminer la meilleure façon de les transformer. Ils examinent notamment la manière de décomposer les déchets, de séparer les matières, puis de les recycler pour leur donner un nouvel usage.

Lorsque la partie R&D est terminée et qu’un nouveau programme de recyclage prend vie, notre équipe dite « matière » met en place une chaîne logistique pour organiser la collecte, le tri et le recyclage des déchets, mais aussi la mise en marché de la nouvelle matière recyclée. Afin de garder une longueur d’avance sur les innovations dans le domaine des emballages et sur l’évolution des technologies, nous travaillons avec de nombreux partenaires logistiques spécialisés dans le tri et le traitement des déchets pour que nos solutions prennent vie.

LA R&D ET L’EXAMEN DES RÉGLEMENTATIONS

TerraCycle réalise des analyses profondes pour expertiser les matières que nous prévoyons de recevoir et de recycler :

  • Réglementation : nous examinons les réglementations municipales, régionales et nationales pour confirmer les procédures de collecte, d’expédition ou de stockage des déchets que nous acceptons.
  • Possibilités techniques pour le recyclage : nous évaluons la composition des déchets acceptés afin de déterminer la manière dont ils doivent être triés, traités et transformés en matières premières qui peuvent être utilisées pour fabriquer de nouveaux produits recyclés.
  • Aspects pratiques du recyclage : nous nous appuyons sur des facteurs réels (comme les niveaux de contamination ou les contraintes liés aux fournisseurs et aux équipements) pour confirmer que notre chaîne logistique de recyclage est viable.

Le siège international de la R&D de TerraCycle est établi dans le « Rutgers University EcoComplex », un centre de recherche spécialisé dans les secteurs de l’environnement et des énergies renouvelables.

RÉCEPTION ET CONTRÔLE

Dans chaque pays, les déchets sont expédiés aux centres de valorisation matière TerraCycle qui se trouvent toujours dans les pays de provenance des déchets.

Lorsqu’un colis de déchets arrive dans l’un d’entre eux, il est vérifié, pesé et inspecté visuellement afin de vérifier l’absence de contaminants.

Les centres de valorisation matière TerraCycle sont des sites spécialisés qui reçoivent des déchets, enregistrent des données, séparent manuellement les différentes matières (le cas échéant) et les regroupent pour être recyclés.

TRI ET REGROUPEMENT

Nous trions les matières en fonction de leur type et de leur composition à l’aide de différentes techniques, puis regroupons les matières similaires afin d’atteindre les volumes minimaux requis en vue de leur traitement ultérieur.

TerraCycle utilise plusieurs technologies de tri, comme le tri manuel, la séparation granulométrique, la séparation par suspension dense, la séparation optique ou magnétique, mais utilise aussi la densité de l’air, la gravité, etc.

Ces photographies prises dans l’un des centres de valorisation matière TerraCycle montrent les membres de l’équipe en train de regrouper les matières qui viennent d’être triées afin d'être traitées.

NETTOYAGE ET TRAITEMENT

TLes différents types de matières sont nettoyées, puis envoyées à des partenaires qui les recyclent en nouveaux éléments réutilisables.

Les métaux et l’aluminium sont déchiquetés et fondus en feuilles, en lingots ou en barres, par exemple. Le verre est pilé et fondu afin d’être remoulu en nouvelles bouteilles en verre (s’il est transparent) ou en briques, sous la forme de ciment ou de béton (s’il est coloré). Le caoutchouc subit en général un broyage cryogénique et est réduit en poudre afin de réaliser des revêtements de sol. Les matières organiques sont compostées ou utilisées dans les engrais industriels et commerciaux.

Les plastiques représentent la plus grande catégorie de matière que nous collectons dans le cadre de nos programmes. Ils sont déchiquetés ou broyés, puis fondus et transformés en granulés, en flocons ou en poudre.

Les membres de l’équipe TerraCycle préparent la matière pour le recyclage. TerraCycle travaille avec des partenaires externes (qui sont pré-qualifiés et formés par notre équipe « matière ») pour garantir le traitement de tous les déchets.

PRODUITS RECYCLÉS

Lorsque les déchets sont recyclés en matières premières, ils sont vendus à des entreprises de fabrication qui produisent des produits finis et cela clôture le processus de recyclage. Ces produits finis peuvent être des meubles, des revêtements de sol d’extérieur, des palettes d’expédition en plastique, des arrosoirs, des conteneurs, des poubelles, des tubes pour le bâtiment, des dalles de sol, des revêtements pour les aires de jeu et les terrains d’athlétisme, etc.

Les bancs, les aires de jeux et les bacs de jardin sont quelques-uns des nombreux produits finis qui peuvent être fabriqués à l’aide des matières collectées et recyclées dans le cadre de nos programmes.

Notre point de vue sur les solutions de gestion des déchets

TerraCycle utilise-t-il le recyclage mécanique ou chimique ?

En général, TerraCycle utilise les solutions qui garantissent un recyclage dit « technique », mais aussi dit « pratique ». Le recyclage technique permet de transformer les matières en une nouvelle forme réutilisable, souvent en laboratoire. Il ne tient pas compte de la viabilité économique du recyclage, mais est tout de même indispensable. De son côté, le recyclage pratique pour les déchets difficiles à recycler se vérifie si une chaîne logistique spécialisée en gestion de déchets peut les recycler de manière rentable.

Les recycleurs sont principalement des entreprises à but lucratif et se concentrent donc sur le recyclage des catégories de déchets avec lesquelles ils peuvent réaliser des bénéfices. Les coûts de collecte et de traitement de la plupart des produits ou emballages sont généralement supérieurs à la valeur des matières recyclées obtenues. Ils ne sont donc pratiquement pas recyclés à grande échelle à l’heure actuelle, bien qu’ils soient recyclables sur le plan technique. C’est la raison pour laquelle TerraCycle a décidé de s’attaquer à ce problème et de le résoudre.

Le recyclage mécanique permet de récupérer les déchets et de les transformer en matières utilisables en les décomposant, puis en les transformant en de nouveaux objets. C’est ainsi que la plupart des déchets collectés par TerraCycle sont traités. Actuellement, cette méthode est la plus efficace pour garantir un recyclage pratique à une échelle convenable.

Le recyclage chimique est un terme générique regroupant différents processus qui modifient chimiquement les plastiques afin de les préparer au traitement, soit en les chauffant et en réduisant leur quantité d’oxygène à l’aide de la solvolyse ou soit à travers d’autres méthodes. À l’heure actuelle, TerraCycle utilise des solutions de recyclage chimiques pour certains usages et nous avons fait d’importants investissements en R&D afin de tester de nouvelles solutions. Nous n’examinerons pas les méthodes de recyclage chimiques qui transforment le plastique en carburant ou en énergie.

Est-ce que TerraCycle produit de l’énergie à partir des déchets ?

TerraCycle évite de produire de l’énergie à partir des déchets et ce n’est jamais une solution de fin de vie pour les déchets que nous nous engageons à recycler. TerraCycle produit uniquement de l’énergie à partir des déchets dans certains cas précis, comme en raison de restrictions légales (notamment pour les déchets médicaux dangereux provenant d’hôpitaux par exemple).